Home Nutrition: Récupération des enfants malnutris
Publications
pdf
   
Spiruline and Misola
   
Spiruline and VIH/SIDA
 
Chitotriosidase-Colostrum
 
Oligosaccharidescolostrum
 
celiac disease
 
Forced rehydration
 
Insulin-like GF-colostrums
 
HCY1
 
HCY2: Methionine load
 
HCY post menopause
 
Somatomedin C (IGF-1)
 
Fatty acid in colostroms
 
Acid Uric
 
Misola and Spiruline
Betaendorphin in colostrum
 


 
 
 
 
 
   
   
   
   
   
   
   
 
 
 
 
 
 

Nutrition

Contexte:
Au Burkina Faso, la malnutrition protéino-énergétique (MPE) chez les enfants de moins de 5 ans constitue un problème de santé publique. De nos jours, la malnutrition touche encore plus sévèrement les enfants qui ont été victimes de la transmission verticale mère enfant du VIH (TME/VIH). Nos dernières études sur la nutrition se rapportaient particulièrement: aux composants du colostrum des mères Burkinabè, aux thiols acides aminés (l'homocystéine, la cystéine, la méthionine, le glutathion, la cystéinylgline...), aux misola et à la spiruline.

 

Objectifs de notre recherche sur la spiruline et le misola:


Récupérer nutritionnellement les enfants malnutris VIH séropositifs et négatifs par le Misola et la spiruline. La spiruline est une algue (spirulina platensis) cultivée depuis 1997 dans le Centre Médical de Saint Camille. Le Misola est composé de mil, de soja, de sucre, d’arachide et de sel.

Matériel et Méthodes:


De 1998 à 2006, 3360 enfants de moins de 5 ans (moyenne d’âge 14 ±54 mois). Les 79,23% de ces enfants avaient le kwashiorkor, les 15,36% le marasme et les 5,41% le kwashiorkor plus le marasme. Les enfants ont été divisés en trois groupes : le premier groupe d'enfants a pris le Misola; le deuxième groupe la spiruline 10 grammes de spiruline par jour et le troisième groupe d'enfants ont pris le Misola plus 10 grammes de spiruline par jour durant 8 mois.

 

Résultats:


Les paramètres anthropométriques et les numérations formules sanguines (NFS) nous ont permis d'apprécier l'évolution nutritionnelle des enfants. Le Misola, la Spiruline et la spiruline plus Misola ont donné en moyenne, respectivement, un gain de poids de 20 g, de 15 g et de 34 g par jour. Le nombre des infections et le niveau de l'anémie ont significativement diminués pendant l'étude dans tous les enfants, mais la récupération était moins efficace chez les enfants VIH positifs, en fait, 80.8 % des enfants malnutris VIH négatifs ont récupérés contre 62,4 % d'enfants VIH positifs. Les CD4 des enfants VIH positifs nourris par la spiruline sont passés de 431±298 CD4/ml au début de l’étude à 612 ±237 CD4/ml en fin d’étude. Autre à être une substance anti-oxydante, chélatante et un complexe nutritif, la spiruline est aussi un bon alicament immunostimulant.

 

Conclusion:


Nos résultats démontrent que la spiruline et le Misola sont des compléments alimentaires très efficaces et appropriés pour la récupération des enfants malnutris. Le Misola qui est riche en matières énergétiques (61% de glycides avec 410 kcal/100g) mais pauvre en protéine (16%) tandis que la spiruline qui est riche en protéine (57%) mais pauvre en matières énergétiques (14% de glycides avec 338 kcal/100g) se complètent et offrent aux enfants VIH séropositifs, sous-alimentés, une bonne récupération nutritionnelle et une adéquate stimulation de leur défense immunitaire.

Récolte de la spiruline
 
 
 Préparation du Misola
 
 
 
 
 
Trois semaines de récupération d'un enfant par la spiruline